INSTALLATIONS

Début de réalisation 2002 …2012…

Mais qui sont-elles au fond ?

L’artiste nous propose ici un nouveau chapître du mythe de la sirène. Celle ci est au cœur d’une anthropologie fabuleuse et magique, elle prend sa source dans les légendes lointaines et universelles. Être hybride entre l’homme et l’animal, ne serait-elle pas le chaînon manquant de l’évolution?

Les photos sont prisent en milieux naturels et donnent à voir des images « réelles ». Les travaux de Johanne Huysman nous renvoient irrémédiablement à notre propre regard sur notre culture et notre société, tout en interrogeant la réalité de la représentation photographique.

Depuis qu’un débarquement de sirènes à Zuydcoote en 2002, qu’elle a eu la chance d’immortaliser, ces étranges personnes ponctuent les recherches plastiques de l’artiste. Johanne Huysman endosse le rôle de scientifique candide et depuis de longues années elle observe et analyse ces énigmatiques « jeunes femmes ».

Des études sur leur vie (nocturne, intime, etc…) sont présentées sous forme d’ images numériques par des installations et d’éditions .  B Warzée